Happy…? : Chapitre 7 – Rencontre

Gim NamJun

Je regarde l’heure. Onze heures moins dix. Merde. On est en avance… Ça se fait, ça, d’arriver en avance chez les gens ? Rah ! Mais j’en sais rien, moi !!! Pourtant, je ne veux pas passer pour un mal élevé… Bref. En attendant, on a l’air cons, là, tous les quatre devant le portail. Tae finit par s’impatienter.

« Hyeong ? C’est là ?
— Ouais…
— Alors pourquoi on rentre pas ?
— Attends…
— Attendre quoi ?
— Tais-toi un peu ! »

Tae me lance un « Méchant Hyeong ! Je préfère mon gentil Hyeong ! » et va se réfugier dans les bras de Jin Hyeong. Je soupire. YunGi pose sa main sur mon épaule.

« T’es stressé parce-qu’on est en avance c’est ça ?
— Ouais… t’as tout compris…
— Bof, tu sais, cinq minutes de plus, cinq minutes de moins…
— Ouais mais quand même…
— Eh ! Depuis quand tu stresses comme ça, toi ?!? Relax, mec ! En plus, tu m’as dit qu’ils étaient cool.
— Ouais…
— Bon. Allez, je sonne. »

Et il sonne. On entend de l’agitation à l’intérieur. Il fallait pas arriver trop tôt, c’est ça ? Et merde… Bref, c’est fait. Et puis, YunGi a raison… Depuis quand je stresse comme ça, moi ?

Bref. C’est HoSeok qui vient nous ouvrir.

« COUCOU !!! Ça va ??? MAMAN ! PAPA ! MES POTES SONT LA !!! »

On le salue et ses parents arrivent. Je me mets à faire les présentations.

« Bonjour, je vous présente mon grand frère, Gim SeokJin.
— Bonjour, enchanté de faire votre connaissance, déclare l’intéressé en se courbant.
— Trop beau! Dis donc, HoSeokie, ils sont tous choux tes amis ! SeokJin, appelle-moi Ajumma !
— Maman… soupire HoSeok visiblement géné par le comportement de sa mère.
— Et voici mon petit frère : Gim TaeHyeong.
— BONJOUR !!! »

Tae sourit en montrant toutes ses dents, se courbe à quatre-vingt-dix degrés et se redresse avec un petit rire.

« KYA~ ! CELUI-LA EST ENCORE PLUS CHOUUUUUUUUU~ !!! crie-t-elle en se jetant sur Tae pour lui pincer les joues.
— MAMAN !!! Mais lâche-le, le pauvre…
— Je ne peux pas, il est trop mignon… Awwwww…
— MAMAN ! Papa, dis quelque chose !
— Hum… Euh… Chéri, tu devrais lâcher ce pauvre garçon… »

La mère de HoSeok fait une moue boudeuse et lâche enfin les joues de Tae. Lui, il s’en foutait, au final. Il n’a pas arrêté de rire, comme un débile. Bref. YunGi se racle la gorge et se présente à son tour.

« Bonjour Madame et Monsieur Jeong. Je m’appelle Min YunGi, je suis dans la classe de votre fils, HoSeok. Enchanté de faire votre connaissance. »

WHAT ?!? Je n’ai jamais vu YunGi aussi sérieux et poli ! Et en plus, il se courbe ??? Donc il peut être respectueux envers quelqu’un ? Je me retiens de rire tellement ça me surprend de le voir comme ça.

Bref! On finit par entrer. Tiens, je me demande où se trouve la petite sœur…

« Les gars, désolé pour ma mère… Elle est toujours comme ça.
— Moi, je l’aime bien, ta maman. J’aimerais bien avoir ta maman.
— Tae, on ne pique pas les mères des gens comme ça. Ça ne se fait pas.
— Mais Jin Hyeong ! La notre, elle n’est jamais là !
— C’est pas une raison ! »

Hum… Je me sens un peu gêné, là. Je soupire et la petite sœur arrive en dévalant les escaliers.

« OPPA !!! Je ne comprends pas cette partie ! Tu m’aid… Oh ! Mince, tes amis sont là. Oh. Pardon… Bonjour… »

Et voilà, elle est toute rouge et se cache derrière son frère. C’est parce que je suis là ou elle est comme ça avec tout le monde ?

« Voici ma petite sœur, HoSu. HoSu, je te présente YunGi, un pote de classe, et les frères de NamJun, Jin Hyeong et TaeHyeong. Tu te souviens de NamJun, hein ?
— Oui… Bonjour… »

Elle me regarde et me fait un petit sourire. Un sourire ? Alors je ne lui fais plus peur ? Hourra ! Je lui fais un grand sourire en retour. Elle pousse un petit cri, rougit et se recache derrière HoSeok. Quoi ? J’ai un sourire de psychopathe ou quoi ? Bref, HoSeok reprend la parole.

« Du coup, c’était quoi, ta question, HoSu ?
— Ce… C’était une question sur un texte en anglais… Mais ce n’est pas grave… Je vais… KYA !!! »

Oh, merde. Tae vient de poser sa tête sur l’épaule de HoSu pour regarder ses devoirs par dessus. Ce garçon est désespérant. Je soupire. La pauvre.

« Tae, lâche-la, la pauvre… tu lui fais peur…
— Peur ? Mais non ! Je regarde son devoir ! Hein, que je ne te fais pas peur ?
— …
— Tu vois, tu lui fais peur !
— Mais non ! Hihi ! Et HoSu ! Tu devrais demander à Nam Hyeong de t’aider, il est super fort en anglais !
— Oh ! Mais c’est vrai ça ! Ça ne te gêne pas NamJuni ? Je vais faire visiter aux autres pendant ce temps ! Merci~ ! »

Hein ? Je dois aider la gamine ? Et sans attendre ma réponse, ils commencent à tous partir en me laissant tout seul avec HoSu. Elle a l’air perdue, la pauvre… Je soupire.

« … Pardon… Je… je peux me débrouiller seule… Je ne vais pas…
— Mais non, montre moi ton texte, ça ne me gêne pas.
— P… Pardon… »

Et elle me tend sa feuille. Je la lis et commence à lui expliquer. Petit à petit, elle se détend. Quand les autres reviennent, je lui rends sa feuille.

« C’est bon, tu as compris ?
— Oui !!! Merci Oppa ! »

« Oppa » ? Je rougis. Elle me regarde en souriant. Mignonne cette petite. J’aime bien cette famille. Vraiment paisible et accueillante.

Jeong HoSu

 

Finalement, NamJun Oppa est gentil… Mais, il me fait peur. Enfin, plus trop maintenant, mais au début, sa tête me faisait peur… Son visage n’exprime rien la majorité du temps et quand il exprime quelque chose, c’est super exagéré! Mais il est gentil. En même temps, c’est un ami de Oppa et il n’est pas du genre à trainer avec des gens pas sympas. Surtout qu’il est toujours surexcité quand il parle d’eux. Hihi !

Maman m’appelle pour le couvert. Je quitte donc l’entrée pour la rejoindre. Elle est toute contente, elle me fait rire. Elle n’arrête pas de répéter que les amis de Oppa sont « troooop mignons ».

En parlant de « mignon », je repense à JeongGuk. Je me demande comment elle va réagir quand elle va le voir… Et lui… Comment est-ce qu’il va réagir quand il va voir autant de monde ? J’espère qu’il ne va pas être fâché… Au collège, il ne parle pas à grand monde donc j’ai peur qu’il soit mal à l’aise avec eux. En plus, je n’ai pas pu le prévenir vu que j’ai su ça hier et que je n’ai pas osé lui demander son numéro de portable…

« Ma chérie, on va passer à table. Tu préviens les autres, s’il te plaît ?
— Ah ! Euh, oui M’man ! »

Mince. J’étais complètement ailleurs. Je vais dans le salon pour prévenir Papa et je remarque que les garçons sont toujours dans l’entrée. Qu’est-ce qu’ils font dans l’entrée ? Je vais les voir.

« … lui aurait mis un kamehameha dans la figure ! Mais si, Hyeong ! Je t’assure !!! Oh ! La petite sœur ! Dis, j’ai faim on mange quand ?
— Tae ! Sois poli ! »

TaeHyeong me prend dans ses bras en m’arrachant un petit cri de surprise puis se décale pour se retrouver dans mon dos, affalé sur mes épaules. Je me tends, je suis complètement pétrifiée.

« TAEHYEONG !
— Mais je ne lui fais pas de mal ! Alors, on mange quand ?
— On… on va m-manger… Je… je venais vous cher-chercher…
— C ‘est vrai ? Oh ! Je t’adore !!! »

Il se met devant moi en me regardant avec des yeux émerveillés et se jette dans mes bras. MON DIEU ! Mais il est fou ! Je hurle et me détache de lui avant de me précipiter dans le salon. Je me cache derrière le mur et essaie de me calmer… J’entends NamJun Oppa qui crie sur TaeHyeong. Mince… Je ne voulais pas non plus qu’il se fasse gronder à cause de moi… Il faudrait que je m’excuse… Déjà, j’essaie de calmer ma respiration. Je dois être toute rouge, là. Je mets ma main sur mon cœur, il bat tellement vite ! On dirait que je viens de faire un sprint ! Je soupire…

« HoSu ! Pourquoi personne n’est à table ? Je t’ai demandé de les appeler !
— Pardon Mam…
— Oh ! Mais tu es toute rouge ! Ça va ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu ne te sens pas bien, ma chérie ? Tu as de la fièvre?
— Non, non. Ça va Maman. Je vais appeler les garçons. »

Je repars donc dans l’entrée sans lui laisser le temps de prendre ma température. Je ne vais quand même pas lui raconter ce qui s’est passé… J’arrive dans l’entrée, les garçons sont toujours là. Je me dirige vers eux.

« On… On passe à table. Maman va s’énerver si vous ne venez pas…
— Ah oui ! Du coup, on avait zappé ! HoSu, ça va ? TaeHyeong ne t’a pas traumatisé ? Tu sais, il est gentil au fond. Il est juste très naturel et très tactile. Il t’aime bien donc il te fait des câlins. Mais il n’a pas fait ça pour te faire peur… »

Je regarde la personne qui vient de me parler. Oh, c’est le grand frère de NamJun Oppa. SeokJin, je crois. Oui, c’est ça. SeokJin. « Seok » comme Oppa. Il est beau… Il sont tous très beaux, d’ailleurs. Même si NamJun Oppa a l’air d’un psychopathe et que Yun… YunGi a l’air… d’être le méchant cerveau s’il avaient tous les deux été dans une organisation secrète. En attendant, il faudrait que je réponde à SeokJin…

« N-non, ça va. Je suis désolée d’avoir crié et d’être partie…
— Ne t’inquiète pas, faut pas être désolée. C’est la faute du macaque sans gêne, me coupe YunGi.
— Eh ! Je ne suis pas un macaque ! Je te l’ai déjà dit !
— Si, t’en est un. Un qui vient d’une autre planète.
— Non !!! Je suis un MARSUPILAMI !!! »

Un marsupilami ? Je pouffe en essayant de me retenir d’éclater de rire.

« Ah ! Bah enfin, on te voit sourire ! s’exclame SeokJin.
— Ah ! … Désolée, dis-je en rougissant.
— Pas la peine de t’excuser ! Mais du coup, tu me pardonnes, hein, dis ? Tu es tellement mignonne ! Ça me donne envie de te prendre dans mes bras ! Mais on m’a dit de me retenir de faire ça… »

Hein ? Moi ? Mignonne ? T-TaeHyeong vient de dire que j’étais « mignonne » ? Je sens que mes joues me brûlent. Je dois ressembler à une tomate avec un coup de soleil actuellement… C’est la voix de Maman qui me réveille.

« Bon, vous voulez manger ou pas ?
— Manger ? Oui ! Manger ! On veut manger, Ajumma ! J’ai faim !
— Tu as faim TaeHyeong ? Tant mieux ! Le repas est prêt. Vous venez ?
— Ouiiiii !!!
— Tae, calme toi ! s’exclame NamJun Oppa, visiblement gêné. »

TaeHyeong lui tire la langue avant de suivre Maman dans la salle à manger. SeokJin me dit de venir et je les suis.

A table, ils discutent tous en mangeant. Je crois que Maman a vraiment craqué sur les amis de Oppa. Surtout TaeHyeong. Oppa est toujours obligé de la reprendre. Sinon, j’ai enfin vu YunGi sourire. Il fait beaucoup moins peur, comme ça. Le repas a l’air de le rendre de bonne humeur. D’ailleurs, le repas est très bon, tout le monde a l’air d’apprécier. J’aurais bien aimé que JeongGuk soit là, lui aussi… Quoi que, il serait sûrement gêné avec autant de monde. En regardant Oppa s’entendre aussi bien avec ses amis, j’ai encore plus envie de me rapprocher de JeongGuk.

Gim SeokJin

 

Le repas fini, on s’est installés dans le salon et HoSeok nous a proposé de jouer à la Wii. Là, ils sont en train de jouer à Just Dance. Ah la la… Je ne comprends pas comment ils peuvent bouger autant, surtout après manger ! Il n’y a que YunGi et moi qui sommes affalés dans le canapé. Nam, HoSeok, Tae et HoSu sont en train de s’agiter comme des fous devant la console. HoSu a l’air beaucoup plus à l’aise. Elle rigole et laisse même Tae la prendre dans ses bras. Bon, il faut avouer que Tae peut vraiment surprendre parfois…

Sinon, ils sont vraiment très accueillants dans cette famille. Je comprends pourquoi HoSeok a une telle joie de vivre. Plus j’y pense, et plus je me dis que c’est vraiment une bonne chose que Nam ait rencontré HoSeok. Ca va lui faire du bien, autant de tranquillité.

Je m’affale un peu plus dans le canapé, quand la musique se termine.

« YAHOO !!! J’ai gagné pour la dixième fois !
— C’est normal, le jeu est à toi ! s’écrie NamJun, véxé car depuis tout à l’heure il finit dernier.
— Sois pas jaloux, NamJuni! En plus, le jeu n’est pas à moi, il est à HoSu ! N’est-ce pas, ma petite sœur adorée ?
— Mouais, mais c’est toi qui y joue le plus ! lui répond HoSu en lui tirant la langue.
— Eh ! Tu ne me soutiens même pas ! Mais où est passé la complicité fraternelle ?
— Dans ton cul, HoSeok !
— Merci pour cette superbe répartie, YunGi. D’ailleurs, tu n’as pas encore joué, toi ! Allez ! Viens jouer !
— Ah non ! La flemme. Continuez à vous exciter comme des babouins, moi, je ne veux pas risquer de faire transpirer mon beau corps.
— Mais tu es le seul à ne pas avoir dansé !
— Mais non, Jin Hyeong non plus il n’a pas dansé. »

Oups, je suis démasqué. Tout le monde me regarde. YunGi affiche un sourire vainqueur. Rah, il sait qu’il a réussi à détourner l’attention sur moi. Sale gosse. Je te hais. En attendant, il faut que je me tire de cette situation, moi. C’est pas que je ne veux pas danser, mais je suis une quiche. Mais quand je dis une quiche, c’est sans exagérer. Bon, après, à peu près au même niveau que moi, il y a Junie. Mais lui, il l’assume. Moi aussi, mais pas ici ! C’est la première fois que je viens…

Oh la la. Bon Je suis mal. Tae se rapproche petit à petit de moi avec un air malicieux. Oh non…

« Hyeong… Tu joues avec nous ?
— … N-Non…
— Alleeeeeeeeeeez…
— … Tae… Tu sais bien que je ne sais pas danser…
— Mais si, Hyeong ! Tu sais danser UNE danse ! »

NamJun, je vais te tuer. Tu as beau être mon frère, je vais te tuer. Ce n’est pas parce que tu perds depuis tout à l’heure qu’il faut me ridiculiser aussi !

« Oh ! Jin Hyeong, tu sais danser ? me demande HoSeok avec un sourire rempli d’espoir.
— Bien sûr ! Il a une danse bien à lui, pas vrai Tae ?
— Oui ! »

Bon. Je vais tuer tout le monde. A commencer par YunGi et ma propre famille. Et voilà. HoSeok me supplie du regard pendant que YunGi, Nam et Tae ricanent. La petite HoSu, elle, ne dit rien et m’observe juste. Oh non… je ne veux pas perdre toute crédibilité devant cette petite… HoSeok passe encore, mais pas elle…

Je ferme les yeux. S’il existe un Dieu, je le supplie de me venir en aide…

La sonnette retentit. Halleluja ! Je suis sauvé ! Pour la peine, je ferai une bonne action aujourd’hui !

Bak JiMin

 

Je viens de sonner. Je stresse. Et si c’était une blague, hier ? Qu’en fait, on n’était pas invités Tae et moi ? Non… Je dois reprendre confiance. HoSeok Hyeong est bizarre mais il n’a pas l’air d’être le genre de mec à faire des faux plans. Et sinon, j’irai chez Tae. C’est pas comme si j’étais occupé ou que j’avais quelque chose à faire chez moi.

Quelqu’un ouvre la porte. Une fille. Merde. Je me suis trompé d’adresse ? Putain , le boulet !!! Bon, je lui dis quoi ???

« Euh… Bonjour… Vous êtes un ami de Oppa ?
— « Oppa » ? Euh…
— Ah ! Pardon ! Hoseok ! Jeong HoSeok !
— HoSeok Hyeong ?
— Oui, c’est moi ! »

HoSeok Hyeong vient d’apparaître derrière la fille. Donc il habite bien là ? Je ne me suis pas trompé, alors ! Yeah ! Mais sinon, c’est qui cette fille ? Sa copine ? Sa sœur ? Une amie ?

« Oh ! JiMin ! Salut ! Ça va ? Je te présente ma petite sœur, HoSu ! Elle est plus jeune que toi, je crois. HoSu, je te présente le meilleur pote de TaeHyeong !
— Enchantée, je suis Jeong HoSu…
— Tu lui as dit bonjour au moins ?
— Oui ! Bien sûr ! s’indigne-t-elle avant d’ajouter tout bas. En revanche, lui…
— JiMin ! Encore radin des bonjours ?
— P-P-Pardon !!! Bonjour ! Je suis Bak JiMin ! Enchanté… »

Et merde. Je rougis. Et je me sens con. HoSeok Hyeong éclate de rire. Je relève la tête. Alors c’est sa sœur ? Elle est mignonne. Par contre, elle est timide ! Rien à voir avec son frère ! J’entends quelqu’un qui arrive en courant. Oh. Ça doit être Tae…

« CHIMCHIIIIIIIM !!! Hurle Tae en se jetant dans me bras (qu’est-ce que je disais, c’était forcément lui…). JiMinie ! Je te présente notre nouvelle petite sœur, elle s’appelle HoSu ! Elle est toute mignonne ! HoSu ! Voici un oppa de plus !
— Euh… Tae… Du calme…
— HAHA ! s’esclaffe HoSeok Hyeong. HoSu, je crois que tu as gagné une foule de oppas dans ce cas là.
— Mais non, je…
— Oh, tu ne m’aimes plus ? Tu ne veux pas que je sois ton oppa ? demande Tae en boudant.
— Mais si, mais…
— Je ne te suffis pas, c’est ça ? Un grand frère ne te suffit plus ? Bouh, je suis triste, ajoute HoSeok en faisant semblant de pleurer.
— Mais, mais…
— Allez ! Appelle moi Oppa !
— Non ! Juste moi ! insiste Hoseok Hyeong.
— Non ! Moi aussi ! s’incruste Jin Hyeong.
— Non ! Juste moi, je te dis !
— Non ! Moi aussi ! Et JiMinie aussi !
— Et puis YunGi et moi !
— Nam… Je n’ai rien demandé, moi…
— Mais si ! Je suis sûr que tu en meurs d’envie, toi aussi !
— Si tu le dis » soupire YunGi Hyeong.

J’observe la scène bouche bée. Ils sont tous en train de la faire marcher et elle, elle court. La pauvre. Elle a l’air complètement perdue. Elle devient de plus en plus rouge. Oh lala… J’espère qu’elle ne va pas se mettre à pleurer, quand même…

Tout d’un coup, elle tape du pied en poussant un cri.

« AH ! VOUS M’ENERVEZ ! VOUS M’EMBROUILLEZ ! STOP ! TAISEZ VOUS ! »

Tout le monde se tait et la regarde avec des yeux étonnés. Sauf HoSeok Hyeong qui devait se douter de sa réaction. Bah dis donc, elle a du caractère, quand elle veut.

« Ça sera NamJun Oppa, SeokJin Oppa…
— Tu peux m’appeler Jin, tu sais…
— Bon bah Jin Oppa, YunGi Oppa, TaeHyeong Oppa et Ji… euh…
— JiMin, lui dis-je en souriant.
— Pardon… Et JiMin Oppa. Voilà. Vous êtes content ?
— Et moi ? s’indigne HoSeok Hyeong.
— Bah toi, ça n’a pas changé ! C’est « Oppa » tout court ! »

Et là, elle affiche un grand sourire triomphant, ce qui fait rire tout le monde. « JiMin Oppa »… C’est mignon. C’est tellement rare que quelqu’un m’appelle comme ça…

« Bas dis donc, HoSeok, elle sait s’affirmer, ta sœur ! On dirait pas comme ça, mais c’est une vraie lionne ! s’exclame YunGi Hyeong.
— Une… une lionne ?!? »

Et voilà. La petite tomate toute mignonne, le retour. Elle ne parle plus. Dommage. Il n’aurait pas pu se taire, lui ? Elle était détendue, là ! Pfff…

Je remarque qu’on n’a pas bougé de l’entrée, en fait. J’allais le faire remarquer mais la sonnette retentit de nouveau avant que j’aie le temps de dire quoi que ce soit. HoSeok attendait d’autres personnes ?!? Oh, HoSu a l’air encore plus rouge…

Jeon JeongGuk

 

Bon. Voilà. J’ai sonné. C’est parti. Je vais enfin aller chez quelqu’un après toute ces années. Chez une camarade de classe. Chez une… « amie » ? On est amis ? Je ne sais pas… Ça fait combien de temps que je ne suis pas allé autre part que chez moi ou au collège ? Je ne sais même plus. En attendant, il faut que je me calme. Je suis à la fois excité, stressé, effrayé, content et… et… et il faut vraiment que je me calme. Bon. Concentrons nous sur quelque chose. Sur quoi ? Ah ! Le paillasson. Ils ont un paillasson ? Enfin, ils ont le droit, hein… Nous on n’en a pas. Bon. Le paillasson. Le paillasson. Il est tout simple, ce paillasson. C’est un chat qui dit « Welcome ». Un chat. J’aime bien les chats. Si ça se trouve, ils ont un chat ? Moi, j’aimerais bien en avoir un mais mes parents ne veulent pas en avoir. Ça pourrait me déconcentrer pour mes études. Pfff… Les études. Toujours les études. Encore et toujours la priorité. D’ailleurs, ça a été difficile de convaincre ma mère d’accepter que je vienne. Mais en même temps, elle n’a pas eu le choix. C’est le professeur qui a choisi, qui a imposé et si elle veut que j’aie une bonne note, elle est obligée de me laisser travailler avec HoSu. En plus, HoSu a l’air vraiment sérieuse, comme fille. Si ça se trouve, si jamais on a une bonne note, on pourrait se remettre ensemble pour le prochain devoir…? Non, je suis bête. Il ne vaut mieux pas. Il ne faut pas que je me fasse trop de faux espoirs. Ça a déjà été la guerre pour ce coup-ci. Ça m’énerve. Je serre les poings et me mords la lèvre. Il faut que je me calme. Regardons le chat. Il est mignon, le chat. Il est blanc et il y a même une main qui bouge devant. Hein ? Une main ? Je relève la tête et me retrouve devant HoSu et… plein de garçons derrière ?!? C’est quoi ce délire ?

« Bonjour JeongGuk ! Ça va …?
— Euh… Oui… Bonjour. Euh…
— Ah ! Je suis désolée. Ce sont des amis de mon grand frère. Il ne m’a prévenu qu’hier qu’ils venaient, du coup… »

Elle a l’air gênée. Elle rougit et commence à se triturer les doigts en regardant le sol. Je remarque qu’elle est habillée normalement. En même temps, on est dimanche, c’est normal qu’elle ne soit pas en uniforme… Mais c’est la première fois que je la vois sans. Elle est habillée de manière toute simple. T-shirt et mini short clairs. C’est… mignon et simple. J’aime bien. Ça correspond à l’image que je me faisais d’elle. D’ailleurs, contrairement à la plupart des filles que j’ai vu sur la route en venant jusqu’ici, qui paraissaient encore plus maquillées le weekend que la semaine, HoSu n’est pas maquillée. Alors que la semaine, elle l’est. Très légèrement comparée à ses copines mais maquillée quand même. Là, elle est complètement naturelle. Je la préfère comme ça. Ça lui va mieux.

Un garçon plus âgé que moi passe devant HoSu et me tend la main avec un grand sourire.

« Salut, moi c’est Jeong HoSeok. Je suis le grand frère de HoSu. Enchanté !
— Bonjour… Jeon JeongGuk… Enchanté, lui réponds-je en lui serrant la main.
— Donc c’est toi le fameux Jeon JeongGuk !
— Oppa !!! s’exclame HoSu, visiblement gênée (mais pourquoi « fameux » ???).
— Ok,ok, je me tais. Au fait, désolé, j’avais zappé que tu venais et j’ai invité mes potes. Mais t’inquiète, on fera attention à ne pas faire trop de bruit ! Mais entre, déjà ! On a l’air bêtes devant la porte, là. »

J’entre et j’enlève mes chaussures. On est dans l’entrée, seulement dans l’entrée, mais je sens déjà que c’est beaucoup plus chaleureux que chez moi.

« Du coup, je te les présente. Voici Gim NamJun et Min YunGi, des camarades de classe. Ensuite, Gim SeokJin et Gim TaeHyeong, les frères de NamJun. Et enfin, Bak JiMin, le pote de TaeHyeong.
— Jeon JeongGuk. Enchanté, fais-je en m’inclinant légèrement.
— Oh là ! Sois pas aussi formel ! On n’a pas tant de différence d’âge…
— Ah… Désolé…
— BON ! Nous, on va aller bosser notre exposé, n’est-ce pas JeongGuk ? s’exclame HoSu en me tirant par le bras.
— Ah… euh… oui… »

Elle me tire jusqu’aux escaliers sous les protestations des amis de son frère. En passant devant le salon, j’ai le temps d’apercevoir qu’ils sont en train de jouer à Just Dance. Je soupire. J’aimerais bien pouvoir jouer, moi aussi.

On monte les escaliers et on entre dans ce qui semble être un bureau. HoSu me dit qu’elle va prendre une chaise dans sa chambre ainsi que ses affaires et s’éclipse. J’en profite pour observer la pièce. Il y a une énorme étagère remplie de livres qui prend un mur entier avec un petit canapé à côté accompagné d’un petit guéridon. Il y a un bureau avec un ordinateur fixe, scanner, imprimante et fax. Sur le bureau, il y a deux cadres. L’un avec HoSu et son frère en train de prendre une pose amusante. Ils ont l’air un peu plus jeunes que maintenant. Et sur l’autre, il y a une femme. Sûrement la mère de HoSu. J’en déduis que je dois me trouver dans le bureau du père de HoSu. Oh ! Mince ! Ça me fait penser que je ne les ai même pas salués ! Peut-être qu’ils ne sont pas là ? Au pire, je leur dirai bonjour tout à l’heure, si je les vois. Je me rapproche de la fenêtre ornée de rideaux. Elle donne sur un jardin. Petit jardin, enfin plus petit que chez moi, mais jardin quand même.

Quelqu’un ouvre la porte, je me retourne et je vois HoSu en train de faire rouler sa chaise de bureau avec un cahier et une trousse dessus. Je lui souris et elle se met à rougir avant de prendre la parole en fixant sa trousse.

« Au fait… Désolée pour les amis de mon frère… Désolée…
— Ah ! Ne t’inquiète pas, ce n’est pas grave. »

Je lui souris de nouveau et on s’installe pour travailler.

Gim TaeHyeong

 

« Aaaah ! Je suis épuisé ! Il me faut une source d’énergie ! »

Je m’affale sur le canapé à côté de Jin Hyeong. Il me regarde en rigolant.

« Tae, t’as l’air crevé mon pauvre ! Il faudrait peut-être que j’engage HoSeok pour te calmer le soir ! »

Je suis vexé. Il faut que je trouve un truc pour me venger. En plus, j’ai faim. Et soif aussi. Ah ! C’est ça ! Voilà la source d’énergie qu’il me faut ! Je me rapproche et commence à me coller à lui.

« Eh ! Tae ! Fais pas ça ! T’es tout dégoulinant de sueur !
— Hyeong…. J’ai soiiiif… J’ai faim… Il me faut de l’énergie !!! Hyeong ! S’il te plaiiiiit ! Sauve moiiii !
— Aaaah ! Arrête d’essuyer ta joue sur mon t-shirt ! T’es crade, là !
— Hyeong !!! lui fais-je en m’essuyant encore plus.
— Aaaah ! Au secours ! HoSeok ! Aide-moi ! Tae, demande à HoSeok ! J’habite pas ici, moi !
— HoSeok Hyeong ! Aide-moi ! »

Je commence à m’avancer vers lui en mode zombie mangeur de cervelle de langoustes poilues. Il s’enfuit et je le poursuis.

« Reviens, sale langouste poilue !
— Hein ?!? Mais qu’est-ce que tu racontes ?
— J’ai faim ! Je suis sûr que c’est bon, la cervelle de langouste !
— MAMAN ! »

Il s’enfuit vers ce qui semble être la cuisine, en continuant à appeler sa mère. J’entends mes hyeongs qui crient derrière moi mais je ne les écoute pas. Je préfère écouter JiMinie qui m’encourage en rigolant. Ça, c’est quelqu’un de cool. J’entre dans la cuisine et je vois HoSeok Hyeong caché derrière sa mère. Oh ! La gentille maman me tend un gâteau ! A MANGER ! Je me jette dessus et commence à le manger. Mais j’ai encore plus soif, du coup. Et là, comme par magie, la gentille maman (qui est magique maintenant) me tend un verre jus. Je me demande si toutes les mamans sont télépathes comme ça… Non. La maman de JiMin n’est pas comme ça. Le mammouth délavé m’aboie qu’il faut que je dise merci. Je vais donc voir la gentille maman et je lui fais un câlin en lui disant merci.

« EH ! D’où tu fais un câlin à MA maman ! s’écrie HoSeok Hyeong en rigolant.
— Mais… l’albinos m’a dit de dire merci !
— Et alors ? Moi aussi je veux un câlin alors !
— Non ! Toi tu vas appeler ta sœur et son ami pour le goûter ! » répond la gentille maman magique en rigolant, elle aussi.

J’entends HoSeok Hyeong partir en râlant. Moi, je serre un peu plus la maman dans mes bras en enfouissant ma tête dans ses habits. Elle rit et commence à me caresser la tête en disant que je suis mignon. Je souris mais je sens ma poitrine se serrer. J’ai une sorte de boule dans la gorge qui fait mal… Il faut que j’aille voir Jin Hyeong. Je lâche la maman qui semble surprise et me dirige lentement vers mes hyeongs sous les regards étonnés des autres puis je me jette dans les bras de Jin Hyeong. Il me serre fort dans ses bras et je sens quelqu’un me caresser les cheveux. Ça doit être Nam Hyeong. J’entends les autres qui arrivent mais je m’en moque. Je n’aime pas avoir une boule dans la gorge. Je n’aime pas sentir mes larmes venir. Je n’aime pas ces sensations. C’est douloureux. Désagréable. C’est comme une perceuse dans ma gorge, comme si un ogre me serrait fort dans sa main. Hyeong me serre plus fort dans ses bras. Bizarrement, plus il me serre, moins l’ogre serre sa main. J’ai moins mal. Les caresses m’apaisent aussi. C’est comme si ça réparait les dégâts de la perceuse…

    Maman…

Soudain, j’entends JiMin crier, ce qui m’incite à me retourner.

« WOW ! Mais il est trop mignon, celui-là ! J’avais pas remarqué tout à l’heure ! Tae, regarde !
— N-Non ! Je ne suis pas mignon !
— Mais si ! Ça donne envie de te pincer les joues et de t’embrasser partout !
— M-m’embrasser ? Mais ça ne va pas la tête ?
— Roh ! C’est affectif ! Dis, comment tu t’appelles, déjà ?
— JeonGuk… Jeon JeongGuk…
— JeongGuk… Mmmh.. Trop compliqué et pas assez mignon par rapport à ta tête de rongeur. Je vais t’appeler Kookie ! Ok ? Et toi appelle-moi Hyeong !
— Mais…
— Il n’y a pas de mais ! Eh ! Tae ! Regarde ce petit Kookie ! Il est pas trop chou ? »

Je regarde le fameux garçon-biscuit en train de se faire maltraiter les joues par JiMinie. C’est vrai qu’il est mignon ! Autant que HoSu ! En plus, il est tout rouge ! Il essaie de se débattre mais il a de la force, mon ChimChim ! Et puis, c’est marrant de le voir s’attacher à quelqu’un comme ça. Tous les autres rigolent sauf HoSu qui essaie de défendre le bonhomme en pain d’épices. Je décide donc de prêter main forte à mon meilleur pote et je prends HoSu dans mes bras par derrière.

« T-T-TaeHyeong Oppa !!!
— Ouiiii ?
— Tu fais quoi ? Tu ne veux pas dire à JiMin Oppa de lâcher JeongGuk ? S’il te plait !
— Je te fais un câlin ! Et puis c’est parce qu’il le trouve mignon ! Tu ne le trouves pas mignon, toi ?
— S-si… mais… mais… »

Jeong HoSeok

Oh… HoSu rougit de plus en plus. Donc elle le trouve mignon ? HoSu serait amoureuse ? Ou attirée ? Naaan… Quoi que… Elle est déjà en troisième… Putain, il lui fait du mal, je lui explose la gueule à ce morveux. Oh là. Calme. A force de traîner avec Nam et Yun, je finis par être aussi vulgaire qu’eux. Je regarde le fameux JeongGuk. Il est toujours en train d’essayer d’échapper à JiMin. Nan. Il a l’air d’un gamin de cinq ans. Innocent. Je me remets à observer HoSu. Elle est vraiment rouge. TaeHyeong commence à la taquiner. Je vais peut être l’aider un peu. Je fais preuve de solidarité fraternelle, moi !

« Eh ! HoSu !
— O-Oui ?
— Vous avez fini votre exposé ?
— Euh… Oui, pourquoi ?
— Cool ! Ça vous dit de jouer à la Wii avec nous ?
— A LA WII ? s’écrie JeongGuk.
— Bah oui, la Wii. Tu ne connais pas ?
— Si, mais… Je n’ai pas de console, alors… Je n’ai jamais joué…
— Ah… Bah, pas grave ! C’est une occasion ! On va continuer à jouer à Just Dance, du coup ! T’auras juste à reproduire les gestes à l’écran ! Tu pourras pas être plus nul que Nam t’façon !
— EH ! Je ne suis pas le seul à mal danser !
— Ouais, il y a Jin Hyeong aussi, ajoute YunGi.
— Oh, c’est vrai que je ne t’ai jamais vu danser Jin Hyeong… »

Il rougit. Oh, il ne sait vraiment pas danser ? Mais pourtant, tout à l’heure, ils disaient qu’il connaissait une danse… Mais surtout, comment on peut être pire que Nam ? Bon, OK, je suis méchant. En attendant, il faut convaincre le petit.

« Alors, JeongGuk ! Ça te dit ?
— Oui ! Kookie ! Viens voir comment ton fabuleux Hyeong danse ! Je danse merveilleusement bien ! »

Waw. JiMin a l’ai vraiment à fond sur le petit. Trop marrant ! Je pousse tout le monde dans le salon et je m’occupe d’expliquer à JeongGuk comment on joue. On fait une première partie pour lui montrer comment on joue. TaeHyeong, Nam et Yun ont réussi à convaincre, ou plutôt forcer, Jin Hyeong à danser. JiMin, lui, insiste pour danser et montrer à JeongGuk« comment son Hyeong danse trop bien ». Sous les encouragements de TaeHyeong et JiMin,JeongGuk accepte de tester.

Fin de la chanson. J’ai trop mal au ventre tellement je ris. Jin Hyeong ressemblait plus à un mec faisant la signalisation qu’à quelqu’un qui danse. Trop trop trop drôle. Je me suis assis par terre en me tenant le ventre et en essayant de me calmer. Je m’essouffle. C’était tellement marrant !

« Pfff… Voilà pourquoi je ne voulais pas danser. Demandez à YunGi de danser, plutôt !
— Mais Hyeong, ne le prends pas mal, moi aussi, je danse mal. Il n’y a que Tae qui se débrouille à peu près dans cette famille.
— Par contre, dis donc, mon petit Kookie chéri !
— Euh… « chéri »… ?
— Oui ! Tu danses super bien ! Pas aussi bien que moi mais quand même ! »

Mince ! Je n’ai même pas regardé comment dansait JeongGuk, du coup… Mais bon. Si JiMin-a dit qu’il danse bien, c’est que ça doit être le cas. JeongGuk rougit mais a l’air d’avoir apprécié le jeu. Je propose dont une deuxième partie et laisse ma manette à HoSu. Jin Hyeong, lui, passe sa manette à TaeHyeong qui accepte tout content. Soulagé, il s’assoit à côté de YunGi. J’entends passer un discret petit « traitre » lancé à celui-ci. Je me retiens de rire de nouveau. Allez, je vais être sympa. A la prochaine partie, j’insisterai pour que YunGi joue.

En attendant, j’observe les petits danser. JeongGuk danse vraiment bien ! JiMin a raison ! C’est impressionnant. Il a l’air hyper concentré et effectue les gestes assez facilement. Pourtant, il a dit que c’était la première fois qu’il jouait. Ah ! Je l’aime bien, ce petit. Un peu timide mais il aime danser, c’est forcément un bon gars.

Fin de la partie, c’est JiMin qui gagne. Mais pour une fois, il ne s’en préoccupe pas du tout et se jette sur JeongGuk pour lui demander son numéro de portable.

« Hein ? Mais pour quoi faire ?
— Bah pour qu’on se recontacte !
— Ouais, toi aussi HoSu, passe moi ton numéro ! en profite TaeHyeong.
— Euh… M-
— Ouais ! Allez ! On échange tous nos numéros ! » coupe JiMin.

Haha ! HoSu et JeongGuk sont complètement dominés. On dirait deux chiots perdus ou abandonnés sous la pluie dans un carton. Trop marrant. Mais ils acceptent quand même. Et HoSu a l’air contente d’avoir le numéro de son JeongGuk chéri.

« Et voilà ! On a gagné deux dongsaengs ! s’écrit TaeHyeong en faisant un high five àJiMin.
— Ouais ! Dis donc, JeongGuk, t’as l’air d’aimer danser ! remarque JiMin. En plus, tu te débrouilles super bien !
— Oui, et il sait bien chanter aussi, ajoute tout doucement HoSu avec un petit sourire.
— HEIN ? TU AIMES CHANTER ??? »

Tout le monde regarde JiMin. Pourquoi il hurle comme ça ? Lui aussi il aime chanter, non ? On chante à peu près tous, ici, donc c’est quoi son problème ?

« Euh… Oui.. Euh…
— MAIS C’EST GÉNIAL ! Oh ! Mon petit Kookie ! Je t’adore ! Tu es trop parfait ! Trop mignon ! »

JiMin est en train de torturer les joues du pauvre petit. Je décide de le sauver.

« Eh ! Si vous voulez, on peut chanter ! On a un jeu de karaoké aussi !
— Eh ! C’est MON jeu ! Arrête de t’accaparer tous mes jeux !
— Quoi ? Tu ne veux pas chanter avec ton Kookie chéri ? » lui dis-je tout bas.

Ha ! Je lui ai cloué le bec. Hihi ! Trop facile. Je l’aime ma sœur, mais j’adore la taquiner. La voilà toute rouge. J’en profite pour lancer le jeu.

« Si ça te dit JeongGuk, on peut se refaire des aprems comme ça ! Tu peux venir quand tu veux !
— Euh… En fait, je ne peux pas trop…
— Hein ? Mais pourquoi ? s’exclame JiMin.
— … Mes parents…
— Tu les envoies chier tes parents ! intervient YunYun.
— …
— Tout le monde n’a pas ton courage, mec ! remarque Nam.
— … Je suis désolé…
— Eh ! C’est pas grave ! le rassure JiMin. Donc tu ne peux pas trop sortir c’est ça ?
— Non… Je dois rentrer tout de suite après les cours et je peux rarement sortir…
— Ah…
— On n’a qu’à venir te chercher à la sortir des cours ! » propose TaeHyeong tout sourire.

Après une petite discussion, JeongGuk finit par accepter. On se met alors à faire du karaoké. Tout le monde s’amuse, tout le monde rigole, j’adore ! C’est trop bien ! Finalement, le JeongGuk de HoSu est super sympa ! Il s’est enfin détendu et en plus il chante super bien. Ah ! Tout le monde est content! L’ambiance est super! Je suis trop content !

Lien vers la fic

Lien vers le chapitre précédent

Lien vers le chapitre suivant

Publicités

Publié le 6 septembre 2016, dans Happy...?, Mes fanfictions, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :