Avant de te rejoindre : Chap 11 – T-shirt

 

Jim et Tae discutaient, Nam et les deux frères faisaient un jeu alcoolisé et moi, j’étais assise à côté des gars, dans le canap’, à siroter mon énième cocktail de big Jung, la tête complètement ailleurs. Hyuna en profita pour se jeter littéralement sur moi, me faisant renverser un peu de ma boisson sur mon haut.

–       Kim Hyuna! Putain! Fais attention!!!

–       Oups, pardon, me répondit-elle avec un air faussement désolé. Viens, je vais te nettoyer ça.

Elle me tira jusqu’à la salle de bain et ferma la porte à clefs.

–       Pas la peine de fermer la porte juste p-

–       ALORS???? VOUS ÊTES ENSEMBLES????

Je plaquai mes mains devant sa bouche afin de la faire taire.

–       Ça va pas de hurler comme ça?

–       Allez, raconte! s’impatienta-t-elle en enlevant mes mains.

–       …

–       Alleeeeeeeeez! Désolée si j’ai gueulé roh la la…

–       Y’a rien à raconter et non, on n’est pas ensemble.

–       MAIS POURQUOI???

–       ARRÊTE DE GUEULER!!!

–       Ah oui, pardon. Hum ! Mais pourquoi? recommença-t-elle plus calmement.

–       Bah je ne lui ai pas encore parlé.

Je ne savais pas si c’était dû à l’alcool mais j’avais les joues en feu, ma tête était embrouillée, je n’arrivais pas à réfléchir correctement.

–       Mais pourquoi tu ne lui parles pas?

–       … Je ne sais pas…

–       Roh! C’pas possible! Faut tout faire a vot’ place!

Elle ouvrit la porte en trombe et me tira jusqu’aux mecs qui étaient encore sur leur jeu à boire.

–       Hoseoka! T’as pas un t-shirt à prêter à Areuma? Je lui ai renversé de l’alcool dessus!

–       Hein? Nan! C’est bon pas la pei-

–       Mais si! Tu vas pas te trimballer comme ça! Allez! Toi, va lui chercher un haut, je prends ta place pour le jeu!

Elle le poussa sur moi avant de me faire un clin d’œil qui n’était pas du tout discret. Elle voulait vraiment me faire chier jusqu’au bout.

Nous nous dirigeâmes en silence jusqu’à sa chambre mais arrivés devant la porte, il sursauta en poussant juron et me demanda de l’attendre devant. Puis, il entra dans sa chambre en me claquant la porte au nez. Vexée, et surement alcoolisée, j’ouvris la porte sans toquer pour me retrouver face à un bordel pas possible. Une odeur qui m’était inconnue me chatouilla les narines et je surpris Jung en train jeter tout le papier toilette usager trainant sur son lit. En me voyant, il poussa un cri et cacha le rouleau de papier toilette. J’éclatai de rire.

–       Haha! T’étais malade? Pas la peine de le cacher tu sais? Tout le monde peut attraper un rhume!

–       Euh…

–       Bah quoi? Bon. Tu veux que je t’aide à nettoyer?

–       NON!

Il avait hurlé. Je restai alors immobile sans savoir comment réagir. Pour une fois que je me montrais gentille, il m’envoyait balader.

–       Ex-excuse-moi…

Il finit alors de nettoyer et se mit à chercher un haut dans son armoire. Il me tendit alors un t-shirt.

–       T-tiens… J’espère que ça te va.

–       En réalité, je pouvais rester comme ça… C’est Hyunnie qui a insisté pour que je me change.

–       Ah…

Silence gênant… qu’il finit par briser.

–       Au fait…

–       Mmmh?

–       Euh… Tu as repensé à ce que je t’avais demandé?

Je rougis instantanément. Le remarquant, il s’approcha petit à petit de moi.

–       Donc… Tu veux bien sortir avec moi?

Bon. Dans ces moments, valait mieux se lancer. Ou fuir. Mais je détestais fuir. Donc je me lançai. Je pris une grande inspiration et lui répondis dans un souffle:

–       Oui…

Il me regarda choqué.

–       Quoi? C’est vrai????

–       … Oui…

–       YAHOOOOOOOOUUUUU!!!!!

Il se mit alors à sauter partout comme un enfant, ce qui m’arracha un petit rire. Puis, d’un coup, il s’arrêta.

–       Je… Je peux te prendre dans mes bras?

–       Euh… Je suppose que oui.

Il se jeta sur moi et me serra tendrement dans ses bras. Son étreinte était complètement différente de celles de Jim ou celles de Tae. Elle était remplie de… Passion? Moi, je profitais du moment. Je me surpris même à répondre timidement à son étreinte en me tenant à son t-shirt. C’était apaisant. Je me sentais en sécurité, blottie dans ses bras. Il se tourna vers moi tout doucement en levant mon visage avec sa main droite et posa délicatement ses lèvres sur les miennes. Mes joues me brulaient mais c’était agréable. Mon corps était parcouru de frissons et mon ventre semblait être rempli d’anguilles. Ça en faisait presque mal. Puis, il se détacha de moi avec son éternel sourire collé à la figure.

–       Je vais te protéger. A partir de maintenant, tu peux encore plus compter sur moi.

–       Euh… Je pense être plus forte que toi, tu sais, répondis-je en pouffant de rire.

–       Bouh… Bon bah je t’aiderai pour les cours alors.

–       Je suis classée première de la promo.

–       C’est vrai? Pff… Bon! Bah je te ferai des câlins, je t’embrasserai et je te donnerai tout l’amour dont tu as besoin! Et même plus!!!

–       Euh…

–       Et on prendra des photos ensemble! Comme ça tu pourras avancer et avoir des photos joyeuses plus récentes!

Je ne savais pas quoi répondre. Lui, me fixait le sourire jusqu’aux oreilles, fier de lui. Puis, sans prévenir, il se leva et sortit de sa chambre pour me laisser me changer.

Je jetai un coup d’œil au t-shirt qu’il m’avait prêté. Blanc avec un imprimé les Simpsons. Curieux. Et bien sûr, trois fois trop grand pour moi. Je remplaçai quand même mon haut par le sien avant de sortir de la chambre. Il m’attendait juste derrière la porte et se mit à sourire dès qu’il me vit.

–       J’aime bien.

–       C’est beaucoup trop grand.

–       Oui, mais j’aime bien te voir avec un habit a moi.

–       … Mouais.

Il m’attrapa la main, ce qui eut l’effet de me faire rougir, et nous emmena au salon. Et comme je le redoutais,Hyuna cria en nous voyant.

–       VOUS ETES ENSEMBLE???

–       O-oui, répondit Jung en rougissant.

–       YEAH!!! FAITES PETER L’ALCOOL! FAUT FETER ÇA!!!

Pendant que Hyuna sautait partout poursuivie par Nam, Jim et Tae me souriaient et big Jung arborait un sourire digne du p’tit Jung.

 

Comme on pouvait s’y attendre, le réveil fut assez difficile. Mais le plus surprenant a été de ne pas dormir chez moi, et surtout de ne pas me réveiller seule. En effet, j’avais une sorte de sangsue nommée Jung collée à moi. Ayant trop chaud et n’étant vraiment pas habituée à ce genre de contact, je me défis précipitamment de son emprise, ce qui le réveilla.

–       Je… Je dois rentrer chez moi! Sinon, je serai en retard en cours…

–       Ah oui, les cours. Tu veux que je t’accompagne?

–       Nan, pas la peine, merci.

–       Ça me ferait plaisir, tu sais.

Il affichait un air sérieux, ce qui me fit rougir. J’acquiesçais alors silencieusement. Il parut satisfait. Je m’occupai de réveiller Tae et Jim tandis qu’il nous préparait de quoi déjeuner, sachant très bien que les autres allaient sécher. Puis pendant qu’on mangeait un peu, il prit une douche rapide afin d’être prêt pour aller en cours.

Une fois que nous nous retrouvâmes seuls sur la route, il me prit timidement la main dans la sienne. Nous marchâmes ainsi en silence jusqu’à chez moi. En repartant, juste avant de sortir de la maison, il m’embrassa doucement. Pour la première fois depuis des années, j’étais sur un petit nuage. Mais ça ne dura pas longtemps.

 

Le soir venu, je reçus un message de sa part.

Dis… J’ai une question à te poser. Tu n’es pas obligée de répondre mais bon…

Intriguée, je lui répondis instantanément.

Vas-y, demande.

C’est quoi ces bleus que tu as?

Je restai sans voix face à ce message. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me pose cette question aussi rapidement, surtout que j’avais pris soin de cacher ceux qui se voyaient.

Quels bleus?

Ceux que tu as sur l’épaule, par exemple. J’avais déjà un doute mais ça s’est confirmé quand tu portais mon t-shirt… 

Ah oui. Son t-shirt étant beaucoup trop large pour moi, ça avait dû se remarquer plus facilement. Je réfléchissais à une réponse quand je reçu un nouveau message de sa part.

Tu sais, je ne te jugerai pas. Et je ne ferai pas quelque chose que tu ne veux pas que je fasse. Je t’aime. Je m’inquiète seulement.

Comment est-ce qu’il pouvait dire « je t’aime » aussi facilement? Je l’ignorais. Moi, je ne pouvais pas. Mais le doute me prit et je me décidai alors de lui dire la vérité.

Mon père est assez violent. 

Il mit un petit moment à répondre.

Comme le père de TaeHyung? 

Oui. Mais il ne boit pas. 

Donc c’est complètement conscient?

Oui.

Il a toujours été comme ça? Depuis que tu es petite? On n’aurait pas dit, sur les photos qu’il y a chez toi.

Non. Depuis que ma mère est morte. 

Mais pourquoi?

J’avalai difficilement ma salive. Mon cœur se serrait mais vu que j’avais commencé, il fallait que j’aille jusqu’au bout. Donc je lui répondis quand même.

Parce qu’elle est morte à cause de moi.

Un long moment s’écoula avant qu’il ne réponde de nouveau.

Je ne te crois pas.

Une vague de colère m’envahit.

Alors tu penses que je mens? Que je m’amuserais à inventer des trucs comme ça? 

Cette fois, la réponse fut immédiate. Il avait dû mettre plus de temps vu la longueur de son message.

Non. Mais je ne pense pas que tu aies été en faute. Je pense plutôt que t’es une victime dans cette histoire. T’as perdu ta mère. Ta mère. Pas n’importe qui. Et tu as l’air de l’avoir perdue jeune alors je ne pense pas que tu aies commis une quelconque faute.

Une goutte tomba sur l’écran de mon téléphone. Sans m’en apercevoir, je m’étais mise à pleurer. Je ne savais pas pourquoi je pleurais mais plus le temps passait et plus mes sanglots devenaient incontrôlables. Bientôt, je me retrouvai en boule dans mon lit, serrant fort ma couette contre mon corps et les larmes ruisselant sur mes joues. Mes pleurs, qui avaient été silencieux pendant des années, étaient plus que bruyant ce soir-là. Je toussais, je chouinais, ma morve coulait, mon corps tremblait. Je pleurais comme un enfant qui venait de perdre sa mère. Comme si je venais tout juste de perdre ma mère. Comme si je m’accordais enfin le droit de pleurer mon manque, ma perte. Comme si je faisais enfin mon deuil. Et c’est vidée de toute mon énergie, de toutes mes larmes, que je m’endormis sans même prendre le temps de répondre à Jung.

Lien vers la fic

Lien vers le chapitre précédent

Lien vers le chapitre suivant

 

 

 

Publicités

Publié le 6 juillet 2016, dans Avant de te rejoindre, Mes fanfictions, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :